mercredi 16 octobre 2019

art de la distance


[la traduction] est un art frustrant car même la meilleur traduction implique une perte – non tant d'informations objectives que cette essence intangible propre à toute langue : sa beauté, ses images et ses métaphores pour lesquelles il n'existe aucune traduction littérale.
Paul Watzlawick



(…il existe dans chaque culture une distance très précise que deux individus maintiendront entre eux s'ils se trouvent face à face.)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire