jeudi 29 août 2019

crainte de l'effondrement…






………………………………………………………………………………………………………………………



…"le moi organise des défenses contre l'effondrement de sa propre organisation :
c'est l'organisation du moi qui est menacée".
Cette organisation défensive serait liée à une "agonie primitive", 
une agonie proprement "impensable" qui conduirait à la faillite de la résidence dans le corps, 
la perte du sens du réel, un sentiment de chute continue…

L'effondrement redouté parce qu'il menacerait toujours d'avoir lieu dans l'avenir, 
a en fait déjà eu lieu dans le passé.

La crainte de l'effondrement de Winnicott 
évoquée par J. B. Pontalis


Aucun commentaire:

Publier un commentaire