mardi 16 juillet 2019

… (infiltré)




  • Filtre
  • Dispositif à travers lequel on fait passer un fluide pour retenir des corps et des substances solides qu'il contient. 
  •  [P. anal. de fonction] Dispositif arrêtant certaines ondes (lumineuse, sonore, électrique ou électro-magnétiques).
  •  Au fig. [Avec un compl. du nom désignant la pensée ou un aspect de la pensée] Ce qui retient certaines idées, certains faits.
  • Dispositif au travers duquel on fait passer une chose pour la purifier, en retenir des corps et des substances perturbateurs… en séparer certains éléments.
  • Dispositif au travers duquel on fait passer des choses pour en retenir certains corps et substances.
  • Dispositif au travers duquel on fait passer des choses pour en séparer certains éléments.
  • Dispositif arrêtant certaines choses.
  • Dispositif permettant de purifier certaines choses.
  • Dispositif permettant de décrypter certaines choses/certains éléments brouillés

  • Filtrer
  • I. Faire passer à travers un dispositif arrêtant certaines choses.
  • Littér. Laisser passer à travers une chose qui fait obstacle.
  • Laisser passer faiblement.
  • Rare, littér. [Le suj. désigne une source lumineuse, le compl. d'obj. une lumière] Laisser émaner. 
  •  Au fig. Soumettre à un contrôle, à un tri pour ne laisser passer que certaines personnes ou certaines choses.
  • II. Emploi intrans.
  • A. [Le suj. désigne un fluide ou les substances et corps solides qu'il contient] Passer à travers un corps poreux, un dispositif qui retient les corps solides.
  •  P. ext. [Le suj. désigne un fluide] Passer lentement à travers une matière perméable, un interstice. 
  • B. P. anal.
  • 1. [Le suj. désigne des ondes] Passer faiblement par un/des interstice(s), un corps qui constitue un obstacle, un écran.
  • 2. P. ext. [Le suj. désigne des soldats] Progresser difficilement par petits groupes. Synon. plus cour. s'infiltrer.
  • C. Au fig. [Le suj. désigne une chose abstr.] Devenir apparent, connu, malgré les obstacles. 
  •  En partic. [Le suj. désigne une nouvelle confidentielle]

samedi 13 juillet 2019

… (infiltrés – 01 & 02)

[mémoire, souvenirs]



 



Je savais que le bien comme le mal est affaire de routine, que le temporaire se prolonge, 
que l'extérieur s'infiltre au-dedans, et que le masque, à la longue, devient visage.
Marguerite Yourcenar, Mémoire d’Hadrien

mercredi 10 juillet 2019

(infiltrés)…




Avec les êtres vivants, il semble que la nature s’essaie à la facilité. 
La vie distille et filtre.
Gaston Bachelard



vendredi 31 mai 2019

…on ne sait où arrêter la profondeur et la dispersion de la lecture…




Quel sens ? Dénoté ? Connoté ? Ce sont des artefacts, je dirai éthiques, puisque le sens dénoté tend à passer pour le sens simple, vrai, et à fonder une loi […], tandis que la connotation permet (c'est son avantage moral) de poser un droit au sens multiple et de libérer la lecture : mais jusqu'où ? À l'infini : il n'y a pas de contrainte structurale à clore la lecture : je puis aussi bien reculer à l'infini les limites du lisible, décider que tout est finalement lisible (si illisible que cela paraisse), mais aussi, à l'inverse, décider qu'au fond de tout texte, si lisible qu'il ait été conçu, il y a, il reste de l'illisible. Le savoir-lire peut être cerné, vérifié à son stade inaugural, mais il devient très vite sans fond, sans règle, sans degrés et sans terme.
Roland Barthes. Bruissement de la langue.

lundi 20 mai 2019

L'envers des signes…




"La sémiologie […] est, dans son origine et dans son principe actif, celle d'un homme fasciné par le signe, d'une fascination qui comporte sans doute, […] une part de répulsion, et qui a le caractère essentiellement ambigu d'une passion. L'homme fabrique un peu trop de signes, et ces signes ne sont pas toujours très sains."

Gérard Genette, Figures 1 
à propos de Barthes




mardi 5 février 2019

lundi 21 janvier 2019

dans les… sur un…


[…petit]




nuage (nu-a-j') s. m.
Amas de vapeurs vésiculaires suspendues dans l'air sous forme de masses blanches, grises, noires … ou roses.
Selon les propos rapportés et témoignages, le nuage rose semble le seul à pouvoir supporter la masse corprelle humaine.