dimanche 17 juin 2018

Cassandre Oz (suite 01)


Depuis qu’il s’est lancé sur le sujet, il ne s’en est plus détourné. Il lui a donné tout son temps et n’a jamais remis en question ni sa démarche ni son protocole. Ses analyses lui ont toujours semblé justes et logiques, répondant à un raisonnement fondé, élaboré selon des critères et des données scientifiques.
      Observer, contempler, scruter, considérer, parcourir, lorgner, examiner, fixer. Son travail le passionne. 
Tous les matins, il se lève avec enthousiasme pour s’y remettre. Lorsqu’il n’est pas sur le terrain pour prélever le matériel nécessaire à son investigation, c’est avec autant d’entrain qu’il pénètre dans son bureau, se rend à la bibliothèque ou dans différents centres de recherche, dans divers lieux de documentation ou archivage. Il se demande même parfois si s’attabler à ses notes, aux échantillons qu’il a récoltés in situ ne lui procure peut-être même pas plus de plaisir.
      Examiner, analyser, développer, déduire, conclure, rédiger. Son travail est fascinant !
      …
      Se lancer à corps perdu, ne dit-on pas ? 
      Cela fait des années qu’il se donne « corps & âme » à son travail, qu’il s’y consacre complètement, s’y « implique » entièrement. Au fil des ans et des cas, il a le sentiment d’avoir assis son propos et bien étayé sa recherche. Issues de raisonnements éprouvés, ses hypothèses, ses déductions, lui semblent avoir atteint l’état de connaissances. De nombreux chercheurs évoquent ou s’appuient d’ailleurs désormais sur son étude et ses résultats.
      …
      Quotidiennement, Cassandre Oz s’adonne consciencieusement à sa recherche.











Aucun commentaire:

Publier un commentaire