jeudi 24 juin 2010

ballade enflammée…



Connaissez-vous cette désagréable impression, après avoir mangé quelque chose au goût désagréable, que votre langue en est imprégné à jamais et qu'il ne se dissipera jamais…
Vous êtes en plus au restaurant et ne pouvez vous permettre de laisser apparaître le moindre rictus de désappointement ou de déception. Vous vous forcez à sourire, buvez un grand verre d'eau, avalez de la mie de pain. Mais ça ne passe pas! Vous excusant, vous vous dirigez rapidement vers les toilettes et vous vous y rincez la bouche, frottez votre langue avec la pulpe de votre index, tentez un gargarisme… Rien à faire, c'est un véritable supplice! En plus cela vous arrive au dessert, bien évidemment, et vous avez horreur du café…

"Je prendrais bien une tisane finalement!"

On vous apporte un breuvage fumant et odorant. Il parfume de menthe vos narines et attise l'espoir d'une délivrance proche. Vous avalez une grosse gorgée de l'infusion… Evidemment elle est bouillante! Vous recrachez tout dans votre tasse en éclaboussant bien entendu généreusement la nappe dans un accompagnement sonore postillonnant digne de ce nom!


Le goût écœurant s'est effacé…


Aucun commentaire:

Publier un commentaire