mardi 15 novembre 2011

Persistance rétinienne…



La persistance rétinienne est la capacité – ou le défaut – de l'œil à conserver une image vue superposée aux images que l'on est en train de voir. Elle est plus forte et plus longue si l'image observée est lumineuse.

On distingue deux types de persistance rétinienne :

. la persistance positive, qui dure peu de temps, environ 50 milliseconde ; la couleur de l'image persiste, paupières fermées.

. la persistance négative, qui dure plus longtemps. Elle est due à une exposition prolongée à une fort intensité lumineuse qui a détérioré les bâtonnets. On garde ensuite imprimée une trace sombre de l'image dans la vision durant plusieurs secondes (exemple : la trace du soleil après avoir fermé les yeux)


………………………………………………………


La palinopsie (du grec palin, répétition et opsie, vue) est un trouble de la perception visuelle caractérisée par la persistance anormale ou la réapparition des images après disparition du stimulus. Il s'agit souvent d'images claires occupant tout ou une partie du champ visuel, mais la persistance d'images fantômes positives ou négatives existe aussi, bien qu'elle fasse plus rarement l'objet de plaintes…







Aucun commentaire:

Publier un commentaire