vendredi 20 octobre 2017

marque d'impatience



On dit qu’« il faut du temps », qu’« avec le temps ça s’adoucit », 
et qu’« il devrait être habitué », 
« ce n’est pourtant pas son premier ».


Il entend depuis longtemps : « il est peut-être temps maintenant ».
Pas de souci, méprise, il le sait et il en a assez d’attendre que ce temps passe 
ou que ce temps vienne.




…c’est tout de même ridicule après tant de temps.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire