samedi 12 mars 2011

Cauchemar de la cour… (chez ma grand-mère)








Ma grand-mère qui habite en ville n'a pas vraiment la
main verte – en y repensant, elle l'aurait plutôt rose – rose mapa.
Elle n'a donc pas de jardin mais une petite cour. Celle-ci est en béton entourée d'une bordure à cultiver et traversée par une rigole courant jusqu'à une jolie bouche d'égout de métal inoxydable circulaire et ajourée…
On dirait un livre ouvert avec une fenêtre pour voir plus loin dans l'histoire. Mais sa couverture aux grands rabats toujours déployés déborde tout autour et élève des murs qui nous empêchent de sortir… nous enferme dans cette histoire…
Au-dessus – plus ou moins entre le sol et le ciel –, la cour est rayée de deux fils de fer tendus pour suspendre le linge avec des épingles en plastique couleurs pastels consciencieusement conservées dans d'anciennes boîtes métalliques de talc.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire